Rechercher
  • Team Desjoyaux Crolles

Piscines Desjoyaux surfe sur des résultats record

Article Les Echos INVESTIR.FR | LE 21/12/21

L’entreprise familiale publie des performances record pour l’exercice 2020-2021. Elle va accélérer à l’international.

L’entreprise familiale publie des performances record pour l’exercice 2020-2021. Elle va accélérer à l’international.


Pas de ralentissement en vue pour Piscines Desjoyaux. Le groupe familial, numéro un européen des piscines enterrées, a publié, vendredi, des résultats record au titre de son exercice 2020-2021, qui a pris fin en août. Son chiffre d'affaires a atteint 161 millions d’euros, en hausse de 39,7%. « Notre volume d’activité est en progression tant en France qu’à l’International », se félicite le groupe, qui a vendu quelque 13.100 bassins, contre 9.400 un an plus tôt. Le nombre de bassins « équivalent 8X4 » vendus en France durant l’exercice progresse de 28% et le chiffre d’affaires de 33%, grâce aux accessoires.

Côté rentabilité, le résultat opérationnel courant est, lui aussi, plus élevé que jamais, à 35,06 millions, en progrès de 67,1%. Enfin, le profit net part du groupe grimpe de 82,1%, à 25,5 millions, extériorisant une marge de 15,8%. Elle était de 12,1% un an plus tôt. « Cette remarquable progression est la résultante de plusieurs facteurs, une hausse de l’activité de près de 40%, une maîtrise des achats consommés et un maintien de la marge opérationnelle, une maîtrise des charges externes et des autres charges en général et une maîtrise des charges du personnel », détaille Piscines Desjoyaux.


Pas de dette

Le groupe, qui réalise plus de la moitié de ses ventes en France, entend rééquilibrer son exposition à l’international, qui devrait atteindre 50% du chiffre d’affaires à court terme. Piscines Desjoyaux dispose pour cela d’un bilan d’une robustesse à faire des envieux : à fin août, les capitaux propres s’élevaient à près de 98 millions d’euros face à une trésorerie nette frôlant les 37 millions. « Le ratio net gearing est de -37,62 % contre -25,37 % au 31 août 2020 », calcule le groupe.


Malgré quelques prises de bénéfices, le titre, qui cote 28,90 euros, se maintient tout près de son pic de 31,9 euros touché en août. Pour la suite, le groupe ne formule aucune prévision, mais il estime que son « leadership et l’attractivité de l’offre Desjoyaux permettent d’être optimistes pour l’exercice en cours », tout en ajoutant qu’il se « satisferait d’une consolidation des derniers acquis, surtout compte tenu des épisodes covid récents et du contexte d’année électorale à venir. »

12 vues0 commentaire